Nouvelles recettes

9 plats les plus étranges du festival gastronomique

9 plats les plus étranges du festival gastronomique

Les festivals gastronomiques ont peut-être commencé comme une célébration des primes de la terre - une grande récolte ou la floraison saisonnière d'une récolte prisée - mais maintenant tout tourne autour de Bessie le cochon de prix, de la tarte aux cerises de grand-mère Rankin et des citrouilles de 300 livres. Alors que des festivals plus spécialisés ont vu le jour consacrés aux vins, aux fromages et aux chocolats de haut niveau, il existe une collection de festivals gastronomiques bizarres dans le monde entier qui peuvent faire froncer quelques sourcils.

Certains festivals excentriques exaltent un favori régional que seul un citadin dévoué pourrait aimer, comme le Livermush Festival à Shelby, Caroline du Nord, qui célèbre un plat qui est probablement un goût acquis : tous les restes de porc mélangés avec de la semoule de maïs entre autres et frits . Même les festivals apparemment conventionnels ont souvent un ventre décalé. À la Whole Enchilada Fiesta à Las Cruces, N.M., il s'agit de préparer puis de manger la plus grande enchilada du monde, vous l'aurez deviné. Nous essayons toujours de comprendre exactement comment obtenir un bon rapport tortilla/fromage/sauce/oignons dans une portion.

Lors de la célébration d'une excellente récolte exceptionnelle, comme au Gilroy Garlic Festival, il y aura forcément des chefs qui prendront le risque de représenter la, euh, polyvalence des produits, comme un finaliste de la préparation de l'année dernière, qui fait un cordonnier aux bleuets et poires à l'ail rôti avec de la crème de brick à l'ail et aux pacanes. Le Wildfoods Festival de Nouvelle-Zélande célèbre également une sorte de générosité naturelle, cueillie plutôt que cultivée, comme les larves et les larves, qui ajoutent un certain piquant (et des protéines) aux desserts ho-hum comme la crème glacée à la vanille.

Au National Roadkill Cookoff, vous devez vous attendre à ce que des plats assez inventifs soient servis, et les noms ne déçoivent certainement pas : Forever Wild Boar Stew, Pavement Scrunched Croakin Bullfrog Legs, Hot Rod Rooster et Split Splat Cat (en fait du poulet ). Pendant ce temps, à Waikiki, les chefs hawaïens font preuve de créativité avec le sous-produit de viande préféré de l'État - le spam - en concoctant des recettes décalées comme Spamakopita et Spam Katsu.

Dans des cas comme Pierogi Fest et Festivale de Poutine, c'est moins que les plats sont si fous, mais plutôt que ces aliments moins connus ont en fait leur propre fête. Où est le festival de la pizza ? Nous y irions certainement. Qu'il s'agisse d'un favori régional ou d'un repas vraiment aventureux, il y a un festival gastronomique avec des délices douteux pour tout le monde. Voici quelques-unes de nos sorties originales préférées.

Cet article a été initialement publié le 20 décembre 2010.


7 recettes romaines antiques étranges (boulettes de poisson incluses)

En ajoutant votre e-mail, vous acceptez de recevoir des mises à jour sur Spoon University Healthier

La vision stéréotypée de la Rome antique est celle de Russell Crowe en train de hurler « Vous ne vous divertissez pas ? » dans Gladiateur. Bien que le film soit captivant (bien qu'historiquement inexact), les habitudes culinaires des anciens Romains ont été oubliées au lieu de faux sang et de faux seins.

Pour une société aussi charnière, la nourriture des Romains est peu étudiée et trop généralisée (c'est-à-dire que les riches Romains mangeaient des fruits, des fruits de mer et du vin dilué sur le triclinia). Ils ont décapité des barbares, créé du béton et inauguré le christianisme – et pourtant leurs habitudes culinaires sont un mystère.

Mackenzie Patel

J'ai récemment acheté De Re Coquinaria, le plus ancien livre de cuisine de l'histoire d'Apicius. Rédigé par un éminent romain qui a vécu pendant la dynastie Julio-Claudian, ce livre (traduit par "Cuisine et restauration dans la Rome impériale") est un aperçu complet de l'estomac des anciens.

J'ai lu l'introduction et parcouru les recettes – quelle étrange collection d'aliments. Des boulettes de poisson, de l'autruche rôtie et de la cervelle de porc étaient à l'honneur, ainsi que des recettes «normales» comme le poulet à la parthe et les crustacés au cumin.

Mackenzie Patel

En plus du livre, je suis un ardent étudiant et amoureux de la Rome antique depuis six ans. J'ai enregistré des centaines d'heures de podcast, lu plus de 10 livres sur Rome et visité la ville en ruine trois fois. J'ai même organisé une fête romaine antique pour moi-même pour célébrer l'anniversaire de mon obsession.

Mon attachement aux anciens est étrange, tout comme ces sept recettes que l'antiquité nous a cachées.


7 recettes romaines antiques étranges (boulettes de poisson incluses)

En ajoutant votre e-mail, vous acceptez de recevoir des mises à jour sur Spoon University Healthier

La vision stéréotypée de la Rome antique est celle de Russell Crowe en train de hurler « Vous ne vous divertissez pas ? » dans Gladiateur. Bien que le film soit captivant (bien qu'historiquement inexact), les habitudes culinaires des anciens Romains ont été oubliées au lieu de faux sang et de faux seins.

Pour une société aussi charnière, la nourriture des Romains est peu étudiée et trop généralisée (c'est-à-dire que les riches Romains mangeaient des fruits, des fruits de mer et du vin dilué sur le triclinia). Ils ont décapité des barbares, créé du béton et inauguré le christianisme – et pourtant leurs habitudes culinaires sont un mystère.

Mackenzie Patel

J'ai récemment acheté De Re Coquinaria, le plus ancien livre de cuisine de l'histoire d'Apicius. Rédigé par un éminent romain qui a vécu pendant la dynastie Julio-Claudian, ce livre (traduit par "Cuisine et restauration dans la Rome impériale") est un aperçu complet de l'estomac des anciens.

J'ai lu l'introduction et parcouru les recettes – quelle étrange collection d'aliments. Des boulettes de poisson, de l'autruche rôtie et de la cervelle de porc étaient à l'honneur, ainsi que des recettes «normales» comme le poulet à la parthe et les crustacés au cumin.

Mackenzie Patel

En plus du livre, je suis un ardent étudiant et amoureux de la Rome antique depuis six ans. J'ai enregistré des centaines d'heures de podcast, lu plus de 10 livres sur Rome et visité la ville en ruine trois fois. J'ai même organisé une fête romaine antique pour moi-même pour célébrer l'anniversaire de mon obsession.

Mon attachement aux anciens est étrange, tout comme ces sept recettes que l'antiquité nous a cachées.


7 recettes romaines antiques étranges (boulettes de poisson incluses)

En ajoutant votre e-mail, vous acceptez de recevoir des mises à jour sur Spoon University Healthier

La vision stéréotypée de la Rome antique est celle de Russell Crowe en train de hurler « Vous ne vous divertissez pas ? » dans Gladiateur. Bien que le film soit captivant (bien qu'historiquement inexact), les habitudes culinaires des anciens Romains ont été oubliées au lieu de faux sang et de faux seins.

Pour une société aussi charnière, la nourriture des Romains est sous-étudiée et trop généralisée (c'est-à-dire que les riches Romains mangeaient des fruits, des fruits de mer et du vin dilué sur le triclinia). Ils ont décapité des barbares, créé du béton et inauguré le christianisme – et pourtant leurs habitudes culinaires sont un mystère.

Mackenzie Patel

J'ai récemment acheté De Re Coquinaria, le plus ancien livre de cuisine de l'histoire d'Apicius. Rédigé par un éminent romain qui a vécu pendant la dynastie Julio-Claudian, ce livre (traduit par "Cuisine et restauration dans la Rome impériale") est un aperçu complet de l'estomac des anciens.

J'ai lu l'introduction et parcouru les recettes – quelle étrange collection d'aliments. Des boulettes de poisson, de l'autruche rôtie et de la cervelle de porc étaient à l'honneur, ainsi que des recettes «normales» comme le poulet à la parthe et les crustacés au cumin.

Mackenzie Patel

En plus du livre, je suis un ardent étudiant et amoureux de la Rome antique depuis six ans. J'ai enregistré des centaines d'heures de podcast, lu plus de 10 livres sur Rome et visité la ville en ruine trois fois. J'ai même organisé une fête romaine antique pour moi-même pour célébrer l'anniversaire de mon obsession.

Mon attachement aux anciens est étrange, tout comme ces sept recettes que l'antiquité nous a cachées.


7 recettes romaines antiques étranges (boulettes de poisson incluses)

En ajoutant votre e-mail, vous acceptez de recevoir des mises à jour sur Spoon University Healthier

La vision stéréotypée de la Rome antique est celle de Russell Crowe en train de hurler « Vous ne vous divertissez pas ? » dans Gladiateur. Bien que le film soit captivant (bien qu'historiquement inexact), les habitudes culinaires des anciens Romains ont été oubliées au lieu de faux sang et de faux seins.

Pour une société aussi charnière, la nourriture des Romains est sous-étudiée et trop généralisée (c'est-à-dire que les riches Romains mangeaient des fruits, des fruits de mer et du vin dilué sur le triclinia). Ils ont décapité des barbares, créé du béton et inauguré le christianisme – et pourtant leurs habitudes culinaires sont un mystère.

Mackenzie Patel

J'ai récemment acheté De Re Coquinaria, le plus ancien livre de cuisine de l'histoire d'Apicius. Rédigé par un éminent romain qui a vécu pendant la dynastie Julio-Claudian, ce livre (traduit par "Cuisine et restauration dans la Rome impériale") est un aperçu complet de l'estomac des anciens.

J'ai lu l'introduction et parcouru les recettes – quelle étrange collection d'aliments. Des boulettes de poisson, de l'autruche rôtie et de la cervelle de porc étaient à l'honneur, ainsi que des recettes «normales» comme le poulet à la parthe et les crustacés au cumin.

Mackenzie Patel

En plus du livre, je suis un ardent étudiant et amoureux de la Rome antique depuis six ans. J'ai enregistré des centaines d'heures de podcast, lu plus de 10 livres sur Rome et visité la ville en ruine trois fois. J'ai même organisé une fête romaine antique pour moi-même pour célébrer l'anniversaire de mon obsession.

Mon attachement aux anciens est étrange, tout comme ces sept recettes que l'antiquité nous a cachées.


7 recettes romaines antiques étranges (boulettes de poisson incluses)

En ajoutant votre e-mail, vous acceptez de recevoir des mises à jour sur Spoon University Healthier

La vision stéréotypée de la Rome antique est celle de Russell Crowe en train de hurler « Vous ne vous divertissez pas ? » dans Gladiateur. Bien que le film soit captivant (bien qu'historiquement inexact), les habitudes culinaires des anciens Romains ont été oubliées au lieu de faux sang et de faux seins.

Pour une société aussi charnière, la nourriture des Romains est peu étudiée et trop généralisée (c'est-à-dire que les riches Romains mangeaient des fruits, des fruits de mer et du vin dilué sur le triclinia). Ils ont décapité des barbares, créé du béton et inauguré le christianisme – et pourtant leurs habitudes culinaires sont un mystère.

Mackenzie Patel

J'ai récemment acheté De Re Coquinaria, le plus ancien livre de cuisine de l'histoire d'Apicius. Rédigé par un éminent romain qui a vécu pendant la dynastie Julio-Claudian, ce livre (traduit par "Cuisine et restauration dans la Rome impériale") est un aperçu complet de l'estomac des anciens.

J'ai lu l'introduction et parcouru les recettes – quelle étrange collection d'aliments. Des boulettes de poisson, de l'autruche rôtie et de la cervelle de porc étaient à l'honneur, ainsi que des recettes «normales» comme le poulet à la parthe et les crustacés au cumin.

Mackenzie Patel

En plus du livre, je suis un ardent étudiant et amoureux de la Rome antique depuis six ans. J'ai enregistré des centaines d'heures de podcast, lu plus de 10 livres sur Rome et visité la ville en ruine trois fois. J'ai même organisé une fête romaine antique pour moi-même pour célébrer l'anniversaire de mon obsession.

Mon attachement aux anciens est étrange, tout comme ces sept recettes que l'antiquité nous a cachées.


7 recettes romaines antiques étranges (boulettes de poisson incluses)

En ajoutant votre e-mail, vous acceptez de recevoir des mises à jour sur Spoon University Healthier

La vision stéréotypée de la Rome antique est celle de Russell Crowe en train de hurler « Vous ne vous divertissez pas ? » dans Gladiateur. Bien que le film soit captivant (bien qu'historiquement inexact), les habitudes culinaires des anciens Romains ont été oubliées au lieu de faux sang et de faux seins.

Pour une société aussi charnière, la nourriture des Romains est sous-étudiée et trop généralisée (c'est-à-dire que les riches Romains mangeaient des fruits, des fruits de mer et du vin dilué sur le triclinia). Ils ont décapité des barbares, créé du béton et inauguré le christianisme – et pourtant leurs habitudes culinaires sont un mystère.

Mackenzie Patel

J'ai récemment acheté De Re Coquinaria, le plus ancien livre de cuisine de l'histoire d'Apicius. Rédigé par un éminent romain qui a vécu pendant la dynastie Julio-Claudian, ce livre (traduit par "Cuisine et restauration dans la Rome impériale") est un aperçu complet de l'estomac des anciens.

J'ai lu l'introduction et parcouru les recettes – quelle étrange collection d'aliments. Des boulettes de poisson, de l'autruche rôtie et de la cervelle de porc étaient à l'honneur, ainsi que des recettes «normales» comme le poulet à la parthe et les crustacés au cumin.

Mackenzie Patel

En plus du livre, je suis un ardent étudiant et amoureux de la Rome antique depuis six ans. J'ai enregistré des centaines d'heures de podcast, lu plus de 10 livres sur Rome et visité la ville en ruine trois fois. J'ai même organisé une fête romaine antique pour moi-même pour célébrer l'anniversaire de mon obsession.

Mon attachement aux anciens est étrange, tout comme ces sept recettes que l'antiquité nous a cachées.


7 recettes romaines antiques étranges (boulettes de poisson incluses)

En ajoutant votre e-mail, vous acceptez de recevoir des mises à jour sur Spoon University Healthier

La vision stéréotypée de la Rome antique est celle de Russell Crowe en train de hurler « Vous ne vous divertissez pas ? » dans Gladiateur. Bien que le film soit captivant (bien qu'historiquement inexact), les habitudes culinaires des anciens Romains ont été oubliées au lieu de faux sang et de faux seins.

Pour une société aussi charnière, la nourriture des Romains est peu étudiée et trop généralisée (c'est-à-dire que les riches Romains mangeaient des fruits, des fruits de mer et du vin dilué sur le triclinia). Ils ont décapité des barbares, créé du béton et inauguré le christianisme – et pourtant leurs habitudes culinaires sont un mystère.

Mackenzie Patel

J'ai récemment acheté De Re Coquinaria, le plus ancien livre de cuisine de l'histoire d'Apicius. Rédigé par un éminent romain qui a vécu pendant la dynastie Julio-Claudian, ce livre (traduit par "Cuisine et restauration dans la Rome impériale") est un aperçu complet de l'estomac des anciens.

J'ai lu l'introduction et parcouru les recettes – quelle étrange collection d'aliments. Des boulettes de poisson, de l'autruche rôtie et de la cervelle de porc étaient à l'honneur, ainsi que des recettes «normales» comme le poulet à la parthe et les crustacés au cumin.

Mackenzie Patel

En plus du livre, je suis un ardent étudiant et amoureux de la Rome antique depuis six ans. J'ai enregistré des centaines d'heures de podcast, lu plus de 10 livres sur Rome et visité la ville en ruine trois fois. J'ai même organisé une fête romaine antique pour moi-même pour célébrer l'anniversaire de mon obsession.

Mon attachement aux anciens est étrange, tout comme ces sept recettes que l'antiquité nous a cachées.


7 recettes romaines antiques étranges (boulettes de poisson incluses)

En ajoutant votre e-mail, vous acceptez de recevoir des mises à jour sur Spoon University Healthier

La vision stéréotypée de la Rome antique est celle de Russell Crowe en train de hurler « Vous ne vous divertissez pas ? » dans Gladiateur. Bien que le film soit captivant (bien qu'historiquement inexact), les habitudes culinaires des anciens Romains ont été oubliées au lieu de faux sang et de faux seins.

Pour une société aussi charnière, la nourriture des Romains est sous-étudiée et trop généralisée (c'est-à-dire que les riches Romains mangeaient des fruits, des fruits de mer et du vin dilué sur le triclinia). Ils ont décapité des barbares, créé du béton et inauguré le christianisme – et pourtant leurs habitudes culinaires sont un mystère.

Mackenzie Patel

J'ai récemment acheté De Re Coquinaria, le plus ancien livre de cuisine de l'histoire d'Apicius. Rédigé par un éminent romain qui a vécu pendant la dynastie Julio-Claudian, ce livre (traduit par "Cuisine et restauration dans la Rome impériale") est un aperçu complet de l'estomac des anciens.

J'ai lu l'introduction et parcouru les recettes – quelle étrange collection d'aliments. Des boulettes de poisson, de l'autruche rôtie et de la cervelle de porc étaient à l'honneur, ainsi que des recettes «normales» comme le poulet à la parthe et les crustacés au cumin.

Mackenzie Patel

En plus du livre, je suis un ardent étudiant et amoureux de la Rome antique depuis six ans. J'ai enregistré des centaines d'heures de podcast, lu plus de 10 livres sur Rome et visité la ville en ruine trois fois. J'ai même organisé une fête romaine antique pour moi-même pour célébrer l'anniversaire de mon obsession.

Mon attachement aux anciens est étrange, tout comme ces sept recettes que l'antiquité nous a cachées.


7 recettes romaines antiques étranges (boulettes de poisson incluses)

En ajoutant votre e-mail, vous acceptez de recevoir des mises à jour sur Spoon University Healthier

La vision stéréotypée de la Rome antique est celle de Russell Crowe en train de hurler « Vous ne vous divertissez pas ? » dans Gladiateur. Bien que le film soit captivant (bien qu'historiquement inexact), les habitudes culinaires des anciens Romains ont été oubliées au lieu de faux sang et de faux seins.

Pour une société aussi charnière, la nourriture des Romains est peu étudiée et trop généralisée (c'est-à-dire que les riches Romains mangeaient des fruits, des fruits de mer et du vin dilué sur le triclinia). Ils ont décapité des barbares, créé du béton et inauguré le christianisme – et pourtant leurs habitudes culinaires sont un mystère.

Mackenzie Patel

J'ai récemment acheté De Re Coquinaria, le plus ancien livre de cuisine de l'histoire d'Apicius. Rédigé par un éminent romain qui a vécu pendant la dynastie Julio-Claudian, ce livre (traduit par "Cuisine et restauration dans la Rome impériale") est un aperçu complet de l'estomac des anciens.

J'ai lu l'introduction et parcouru les recettes – quelle étrange collection d'aliments. Des boulettes de poisson, de l'autruche rôtie et de la cervelle de porc étaient à l'honneur, ainsi que des recettes «normales» comme le poulet à la parthe et les crustacés au cumin.

Mackenzie Patel

En plus du livre, je suis un ardent étudiant et amoureux de la Rome antique depuis six ans. J'ai enregistré des centaines d'heures de podcast, lu plus de 10 livres sur Rome et visité la ville en ruine trois fois. J'ai même organisé une fête romaine antique pour moi-même pour célébrer l'anniversaire de mon obsession.

Mon attachement aux anciens est étrange, tout comme ces sept recettes que l'antiquité nous a cachées.


7 recettes romaines antiques étranges (boulettes de poisson incluses)

En ajoutant votre e-mail, vous acceptez de recevoir des mises à jour sur Spoon University Healthier

La vision stéréotypée de la Rome antique est celle de Russell Crowe en train de hurler « Vous ne vous divertissez pas ? » dans Gladiateur. Bien que le film soit captivant (bien qu'historiquement inexact), les habitudes culinaires des anciens Romains ont été oubliées au lieu de faux sang et de faux seins.

Pour une société aussi charnière, la nourriture des Romains est peu étudiée et trop généralisée (c'est-à-dire que les riches Romains mangeaient des fruits, des fruits de mer et du vin dilué sur le triclinia). Ils ont décapité des barbares, créé du béton et inauguré le christianisme – et pourtant leurs habitudes culinaires sont un mystère.

Mackenzie Patel

J'ai récemment acheté De Re Coquinaria, le plus ancien livre de cuisine de l'histoire d'Apicius. Rédigé par un éminent romain qui a vécu pendant la dynastie Julio-Claudian, ce livre (traduit par "Cuisine et restauration dans la Rome impériale") est un aperçu complet de l'estomac des anciens.

J'ai lu l'introduction et parcouru les recettes – quelle étrange collection d'aliments. Des boulettes de poisson, de l'autruche rôtie et de la cervelle de porc étaient à l'honneur, ainsi que des recettes «normales» comme le poulet à la parthe et les crustacés au cumin.

Mackenzie Patel

En plus du livre, je suis un ardent étudiant et amoureux de la Rome antique depuis six ans. J'ai enregistré des centaines d'heures de podcast, lu plus de 10 livres sur Rome et visité la ville en ruine trois fois. J'ai même organisé une fête romaine antique pour moi-même pour célébrer l'anniversaire de mon obsession.

Mon attachement aux anciens est étrange, tout comme ces sept recettes que l'antiquité nous a cachées.


Voir la vidéo: Mikä Ruoka Olet Luonteeltasi? OUDOT NETTITESTIT (Décembre 2021).